Nombre total de pages vues

dimanche 17 octobre 2010

la Maison du Plaisir Éternel ou la tradition et ce qu'on peut en faire…

Après avoir visité au pas charge comme d'hab' le château de Marugame nous avons eu la chance de goûter à deux traditions japonaises ancestrales, le Chadô et le Shodô, la cérémonie du thé et la calligraphie, mais actualisées de façon radicalement différente.
D'abord l' Eirakutei, la cérémonie du thé ou plutôt pour nous une rencontre autour du thé dans des conditions exceptionnelles. Normalement les japonais eux-mêmes ont peu de chance de participer à cet type de cérémonie dans ces conditions car nous avons été invité tous les trois comme les seuls "clients" de cet établissement, " La Maison du Plaisir Éternel", pour des cérémonies autour du thé,  yahoooo !.
Arrivés à 10 h du matin devant un maison traditionnelle mais complètement cachée par des palissades de bois noir dans un paralépipède parfait,

Mie san nous abandonne donc à l'entrée où nous nous déchaussons dans la petite pièce à l'entrée et attendons nos hôtes en vérifiant le matériel à twitter sauf mouah haha trop noob.

Peu après deux dames charmantes en kimono traditionnel nous rejoignent et rangent leurs petites affaires dans les plateaux contre le mur.


Commence alors pour nous seul une étonnante initiation non seulement à la cérémonie du thé mais aussi à l'esprit des rituels par lesquels les japonais portent une attention extrême à autrui et à l'instant présent.

La suite plus tard, j'écris actuellement entouré de japonais venu participer à un barbecue party dans la petite maison tradi en torchi et wifi au mileu des rizières  où nous sommes hébergés ce soir, Mia me demande de quitter la table avec mon matos pour la transformer en table de BBQ et il devient difficile de se concentrer !
KIKOOLOL

Aucun commentaire:

Publier un commentaire