Nombre total de pages vues

dimanche 3 avril 2011

PIANO-NO-KI, l'arbre à piano et la yourte mongole

Hier samedi, première sortie culturelle avec la ravissante Ryoko san, ma "fiancée du tsunami",  que le désastre du Tôkohoku à envoyé chez moi depuis 10 jours, comme koi, la vie hein, on ne sait jamais de quel côté la tartine de confiture va tomber…

Et surtout une super journée ensoleillée pour aller, grâce à l'association Piano-no-ki, au Château de Montceaux-les-Meaux écouter des haiku et le chant des pots de fleurs dans une yourte mongole au milieu d'un parc royalement fleuri et boire du Crémant du Jura en grignotant des wasabi green-peas…

Piano-no-ki (« Arbre à piano »), association franco-japonaise, animée par la musicienne Yuko Hirota et ses amis,  veut être un espace culturel dédié à la « création artistique naturelle ». 



Elle se propose de "contribuer à la découverte de soi-même par l’écoute profonde, qui est une résonance du cœur. Quand un espace d’authenticité, un « jardin secret », s’ouvre au travers d’une expression artistique, cette expression, qui a su se dégager de tous les critères et idéaux issus d’un conditionnement non réfléchi, permet alors de communiquer, de résonner vraiment avec l’autre.
La Vie est relation, résonance, rencontre. Nous pensons que c’est seulement dans une expression attentive, qui est donc communication, qu’une communion qui libérera chacun de ce conditionnement, qui l’isole, pourra se produire. "

Bon programme donc qui avait attiré mon œil sur leur site http://pianonoki.free.fr après avoir rencontré Yuko san lors d'un vernissage de la galerie Metanoïa, http://www.galerie-metanoia.fr/ où elle avait  donné d'étonnant concerts de pots de fleurs et autres objets usels, "Le son des des choses".

Dans une yourte mongole aux couleurs éclatantes, la gentillesse, l'humour et l'hospitalité de Yuko Hirota nous a permis de goûter à un petit récital classique de pièces pour piano d'Haendel, puis à un brunch japonisant au milieu de la prairie du parc de ce château des Médicis aux ruines impressionnantes, pour terminer par un spectacle mêlant haikus de Sôsêki et concert du "Son des choses", Yuko san jouant du dit "son de choses" tandis que son amie Reiko Totsuka récitait les haiku
derriere un rideau.
En bonus on a tous participé comme des mômes, créant nous aussi des haiku et faisant de la musique marrante et sexy avec des petits pots fleurs plongés dans des verres d'eau blouckbloucksquisssh, ravissant.


Douce brise de printemps, fleurs zodoriférantes zé bourgeons zéclatants, soleil radieux,  adorables participants, délicieux sandwiches japonais et vins français, musique, poésie,  tout était parfait, même les bucoliques toilettes sèches au milieu du pré (mettre trois louches de sciure après usage merci).

Mille merci à Piano-no-ki pour cet après-midi mémorable !


D'autres évènements en relation avec la culture japonaise tous aussi délicieux sont prévus pendant la belle saison, allez donc voir sur le site : http://pianonoki.free.fr/index.htm

Le Japon, tradition et création
Samedi 14 mai
14.00 : Accueil du public et table ronde  sur le Japon
14.30 : Contes japonais Kamishibaï  par  Reiko Totsuka & François Tournilhac et démonstration Kyûdô  (Tir à l’arc japonais) par Claude Luzet
Atelier de calligraphie sur le parvis du château

Dimanche15 mai
15.00 : spectacle de  danse buto, par Gyohei Zaitu et piano par Yuko Hirota
Samedi et Dimanche : Exposition de calligraphie 

Communier avec la nature par la danse folklorique  japonaise « Bon-Odori »
Samedi 11 juin
14.00 : Atelier de danse folklorique japonaise « Bon-Odori » à la salle de la Mairie

Samedi 18 juin
18.00 : Bon-Odori
Sur le parvis du château



Aucun commentaire:

Publier un commentaire