Nombre total de pages vues

vendredi 24 septembre 2010

Le JEUDI c'est pas RAVIOLI c'est GASTROSCOPIE !


Suite à mes aventures légalistes pour récupérer des points de permis qui m'avaient amené à aller m'intoxiquer au buffet du Campanile du Pont de Suresnes (voir post précédent ) j'avais noté un truc bizarre, une gène quoi, en haut de mon gros ventre de fake Bouddha.
Et comme je vois régulièrement des amis pincés par le crabe, je suis allé consulter un gastro-entérologue qui m'a proposé de vivre une expérience sympathique et originale : une gastroscopie avec anesthésie générale.

Alors comme j'adore exposer mon intimité voici mon "gastro-report" tout fais, c'était hier,jour de grève nationale.

A jeun à part un pack café-cigarette me voilà donc frais comme un gardon dans une clinique de Boulogne pour une chouette gastro-party.

Habillé d'une chemise bleue en papier me dévoilant les fesses j'avais tout de la sub soumise quand un gang de charmantes infirmières matures m'ont mis un truc SM dans la bouche pour la tenir ouverte, ça commençait donc plutôt bien !

Concentré sur la posture (haha en chien de fusil) et avec ce truc dans le bec, je voulais gouter le moment précis ou je perdrai connaissance car c'est pas tout les jours que l'on m'envoie au pays des rêves avec un shoot de Diprivan en intraveineuse.

Malheureusement après c'est le trou si j'ose dire.

Et je me suis réveillé un demi-heure plus tard comme une fleur de Bouddha en expulsant de longues et bruyantes flatulences.

Du coup j'ai demandé à l'infirmière si c'était normal, les prouts.
Or c'est normal uniquement quand on a eu une coloscopie, air dans le rectum, tout ça, comme d'autres patients dans les boxes à côté de moi.
Donc en fait c'était ou bien du vice de ma part ou bien l'expression irrépressible de mon appétit de vivre car une échange gazeux entre mon corps et l'environnement c'est toujours bon signe sauf pour mon bilan carbone personnel et la température de la planète. Au choix.

Un peu plus plus tard j'apprenais la bonne nouvelle dans le meta-langage abscons des diafoirus de 2010 : pas de cancer KIKOOLOL, juste quelques petites plaques de couleur façon Murakami à Versailles qui vont être analysées et une petite gastrite en bonus fun avec un lac muqueux clair dans l'estomac et des mamelons ombiliqués qui remanient ma muqueuse fundique (véridique!) en mode megajugs, la classe WOAW WOAW !

- En ce moment c'est un peu rude pour moi, la rentrée. C'est le stress, vous croyez, docteur?
- Non, c'est microbien.
- …

(et ta sœur elle est microbienne? )
Je vous jure, ces allopathes !

Bref je me soigne.
Maître Banane is not dead yet muwahahaha (^0^)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire